Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec son don nominatif de 2 €, la personne devient sociétaire de l’association SOLici à but non lucratif dont le compte financier est ouvert à la NEF.
Il/elle a pour objectif premier de rejoindre la communauté de ceux qui croient en une destinée reprise en main par ses propres acteurs, issus des couches populaires ou y vivant. Le/la sociétaire SOLici a pris conscience des oppressions, répressions et persécutions injustement subies par ses contemporains sous le coup conjugué d’un ultra-libéralisme arrogant et d’un néo-fachisme plus dangereux que jamais. Et il/elle refuse cette alternativesans pour autant vouloir courir des risques inconsidérés.

1/ Le/la sociétaire SOLici, par son don de 2 € :
     a) accorde 2 € à une seule rubrique ou bien 1 € à chacune des deux rubriques dans la ligne « Fonds d’aide aux particuliers (FAP) »[1]
     b) peut : faire une demande d’aide aux particuliers (entre 500 et 5 000 €) : demande qui peut être anonymée ; demande qui peut être argumentée.
–      participer aux assemblées générales (AG) décisionnaires étudiant les dossiers présentés selon les sommes globalement affectées dans les rubriques.
–      voter
(1 personne = 1 voix) une fois par mois les aides à octroyer parmi les dossiers retenus.

Les votes sont mensuels[2] pour décider l’octroi de fonds d’aide et de soutien aux demandes parvenues aux SOLici selon les huit sections correspondant grosso modo aux huit types d’institutions juridiques (voir entrées du tableau ci-dessus).
L’intérêt est d’obtenir le plus grand nombre possible de dons et de capacités de défendre ensemble les projets particuliers concrets[3]
.

2/ Tant que la somme de 6 000 € n’est pas atteinte[4]
     a) les inscriptions continuent, avec les dons de 2€ correspondants.
     b) le compte continue d’être alimenté et d’appeler les inscriptions : nous nous donnons une année pleine pour parvenir à recueillir les fonds nécessaires[5]
.
     c) les gens continuent de faire leurs demandes d’aides particulières ; selon la volonté des personnes, ces demandes peuvent être anonymes. Et argumentées.

3/ Les demandes d’aides à particuliers réclament le financement d’opérations lourdes[6]... 
     a) ces demandes indiquent dans tous les cas en entrée la section concernée parmi les huit rubriques des affaires de justice recensées dans le tableau ci-dessus.
     b) elles gagnent à être argumentées avec pièces à l’appui. Elles peuvent être formulées par voie électronique ou sur support papier.

4/ Les assemblées générales (AG) seront mensuelles dès le dépassement de 6 000 € de dons (= 3 000 sociétaires)[7]
     a) elles visent à accorder les demandes de fonds d’aides aux particuliers selon les montants financiers perçus par le nombre de souscriptions à 2€.
     b) il y a autant de points à l’ordre du jour, et, donc, de discussions, de questions et de votes, que de demandes d’aide aux particuliers (voir point 3).
     c) la durée de chaque discussion sur l’attribution d’une aide à particulier ne peut dépasser un quart d’heure.
     d) les sociétaires présents au débat d’une demande forment une commission
, cette commission décline l’identité de ses participants dans son compte rendu.

5/ Chaque commission décisionnaire recense et fournit le nombre et le nom des sociétaires participant au vote,   
     a) une commission doit se composer d’au moins trois membres,
avec un président, un modérateur et un secrétaire de séance.
     b) les demandes d’aides aux particuliers se trouvant sans commission au mois n sont reportées impérativement au mois n+1.
     c) les votes
se font sous forme référendaire (OUI ou NON pour l’attribution de l’aide demandée)
                 – à la majorité simple (le nombre supérieur de voix l’emporte sur le nombre inférieur)
     d) les désaccords : en cas d’égalité du nombre de voix pour et des contre, la demande bénéficiera d’un a priori favorable sauf refus dûment argumenté soumis à vote. 

6/ Chaque mois, dès qu’on aura dépassé la somme de 6 000 € en dons sociétaires :
– à la date du 10 à partir de midi, les comptes sont rendus publics aux sociétaires, avec la répartition à l’euro près des rubriques ;
– à la date du 12  à partir de midi, on rend publiques aux sociétaires les demandes d’aides
(qui peuvent être anonymes et qui peuvent être argumentées).
– à la date du 14 midi, clôture de la liste des votants inscrits à la commission décisionnaire du mois en cours.
– à la date du 15 : entre 15 et 22h, AG décisionnaire. Elle se pratiquera virtuellement : chaque votant peut argumenter sa position et les raisons de son choix.
                               dès 22h : compte rendu aux sociétaires du résultat concernant les aides attribuées aux particuliers qui ont fait une demande.

7/ Quand il reste en compte 8 000 €, une fois versées les aides aux particuliers sur le modèle du point 3 (à savoir les trois quarts  virés en aides et un quart restant en caisse), on laisse alors 2 000 € sur le compte d’aide aux particuliers, et 2 000 € sur chacun des trois comptes de renforcement (– Information – Gestion – Fonctionnement).

8/ L’attention de tous est attirée sur le fait qu’il faut vraiment inciter les gens à cotiser et les inciter eux-mêmes à cotiser autour d’eux. Notre force ne viendra que de notre nombre et de notre capacité à alimenter de manière concertée la solidarité, localement d’abord, puis par sphères d’audiences de plus en plus larges.

9/ Quand, à une date donnée, le Fonds d’aide aux particuliers voit en caisse 60 000 €, il faudra embaucher quelqu’un à tiers-temps pour l’information, et nous paierons les frais de fonctionnement et des emplois déterminés pour des missions de gestions dans la limite du tiers des sommes perçues en fonds d’aides aux particuliers (FAP). Le travail d’amont (incitation à cotiser + aides accordées) continue mois après mois. Les frais de fonctionnement ne pourront jamais dépasser le tiers de la somme perçue au titre du Fond d’aide aux particuliers.

10/ Quand le FAP atteint 120 000 €, nous pouvons embaucher à plein temps pour une année un informaticien pour le site et un responsable gestionnaire du compte global. Total : deux embauches à ce stade.

11/ Quand le FAP atteint 240 000 €, nous confirmons en durée indéterminée le premier informaticien, et nous embaucherons en CDD deux informaticiens supplémentaires, l’un contre l’autoritarisme et les néo-fachismes, et l’autre contre l’austérité et l’ultra-libéralisme. Total : quatre embauches dont une en gestion.

12/ Quand le FAP atteint 360 000 €, nous confirmons en durée indéterminée le premier responsable gestionnaire, et nous embaucherons en CDD deux gestionnaires supplémentaires, l’un contre l’autoritarisme et les néo-fachismes, et l’autre contre l’austérité et l’ultra-libéralisme. Total : six embauches, information et gestion.

10 / Quand le FAP atteint 700 000 €, nous confirmons à leurs postes respectifs les 6 contrats précédents, et nous embauchons 8 informaticiens pour chacune des rubriques d’informations relevant des questions : – policières (IGPN), – judiciaires (droit de la presse), – d’ouverture sociétale (droits humains), – d’accueil des personnes (Cour européenne de Justice), – d’affaires institutionnelles (TGI) – administratives (TA), – patronales (Prud’hommes), et – foncières (TI). Total : 14 embauches.

13/ Quand le FAP atteint 1 400 000 €, nous confirmons à leurs postes respectifs les 14 contrats précédents, et nous embauchons 8 gestionnaires informaticiens pour chacune des rubriques d’informations relevant des questions : – policières (IGPN), – judiciaires (droit de la presse), – d’ouverture sociétale (droits humains), – d’accueil des personnes (Cour européenne de Justice), – d’affaires institutionnelles (TGI) – administratives (TA), – patronales (Prud’hommes), et – foncières (TI).
Total : 22 personnes embauchées.

14/ Au-delà de 2 millions d’euros sur le FAP, le fonctionnement adopte une conduite plus offensive politiquement : avocats pour  porter plainte contre les élus n’ayant pas aidé réellement les déshérités ou contre le harcèlement des patrons ou les violences des propriétaires, démystification des mensonges et des trahisons prévisibles des candidats aux élections, exposition de nos visions de la société, campagne pour des mandats impératifs et révocables...

15/ Plus vite nous atteindrons ces objectifs financiers, et plus vite, la société nous ressemblera.

 

[1] Dit autrement : Lors de son inscription, le/la sociétaire choisit :
     – soit deux types d’aide qu’il/elle veut promouvoir dans la ligne FAP
(Fonds d’aide aux particuliers) (≈ 1 € par case) ;
     – soit une seule rubrique (=> droit décisionnaire en commission exclusivement sur la section qu’il/elle a choisie).

[2] Les votes sont mensuels à partir du moment où sont atteints les 6 000 € de dons (= 3 000 sociétaires). Voir point 4.

[3] Comprendre l’extrême nécessité d’être très rapidement nombreux pour réunir au plus tôt ces sommes énormes qui, non seulement aideront certains d’entre nous dans leurs affaires face aux ultra-libéraux et aux néo-fachos, mais, de plus, donneront des signes forts à la société pour montrer que nous sommes solidaires et efficaces, offensifs.

[4] Sans doute inutile d’insister, mais... l’efficacité viendra surtout et avant tout du fait que, dès le premier mois de l’ouverture du compte NEF, la somme de 6 000 € soit atteinte (autrement dit : 3 000 personnes sociétaires, étant bien entendu que plus nous serons nombreux à

[5] Si la somme de 6 000 € n’est pas atteinte au terme du premier anniversaire de la date d’ouverture du compte à la NEF, l’AG extraordinaire des SOLici composée des sociétaires volontaires décidera : – 1. la dissolution de l’association, et – 2. l’affectation des sommes restantes dans des associations similaires.

[6] Exemples d’opérations lourdes susceptibles de recevoir l’aide SOLici aux particuliers : paiement d’avocats, paiement de peines judiciaires injustes comme celles qui frappent les donneurs d’alertes, les faucheurs volontaires, les personnes expulsées, les coupures de chauffage, d’eau et d’électricité, les violences de genre, les abus de droit manifeste de la police, des élus locaux, des entreprises ou des propriétaires, les plaintes contre les attaques racistes et sexistes, la dénonciation de maltraitances avérées contre des personnes ou des animaux...

[7] Pour le cas où la somme de 6 000 € n’est pas atteinte à la date du premier anniversaire de l’ouverture du compte à la NEF, l’AG extraordinaire de dissolution sera constituée de tous les sociétaires volontaires. L’ordre du jour de cette AGE portera au vote l’affectation des sommes en caisse au bénéfice d’associations reconnues aux valeurs proches de SOLici.

Partager cet article

Repost 0